Présentation blog

Mon petit coin pour ranger mes idées de séquences, mes cours, mes fiches de travail, mes sites préférés, des lectures intéressantes liées à l'enseignement de l'anglais ou la pédagogie en général...Mais aussi des articles sur des outils TIC que j'aime et que je trouve utiles, ainsi que des présentations que j'utilise en formation TIC ou eTwinning.
Et ci-dessous mon pearltree pour la veille numérique sur tous ces sujets et même plus...

Sunday, 14 June 2015

Créer des spots publicitaires pour des touristes, filmés avec smartphones

En amont de cette tâche finale:
Dans le livre Piece of Cake du livre scolaire, dans le chapitre "Big Apple", nous avons abordé l'étude de la ville de New York.
Nous avons repéré les monuments célèbres, nous avons posé des repères géographiques également, nous avons aussi travaillé sur les différents éléments typiques de cette ville.
Les élèves ont appris à utiliser des expressions pour exprimer l'admiration, la suggestion, etc.
La tâche finale:
-1) Séance pour commencer à écrire le script en groupe: répartition des tâches, répartition des monuments dont ils veulent parler, etc. Entraide pour l'écriture en se basant sur le cours pour des aides grammaticales, lexicales et culturelles. J'ai formellement interdit d'aller sur les traducteurs: ils n'ont droit qu'à wordreference et linguee si vraiment chez eux, lors de la finalisation, il leur manque un mot difficile. Mais par ailleurs, pour l'écriture, je ne suis pas allée dans une salle équipée de PC, pour éviter toute tentation. Seul l'ordi professeur était disponible éventuellement pour aller chercher un mot difficile, si aucune tournure plus simple et maîtrisée n'était satisfaisante. Les sources d'info n°1 à ce stade sont le cahier et les camarades du groupe.
-2) Séance de répétition: une semaine après la séance d'écriture. Ainsi, les élèves ont le temps de finaliser l'écriture.
>Mise en commun en groupe, et surtout, mise en place de la mise en scène.
>Entraînement à la prononciation:
*Grâce au smartphone, le professeur peut enregistrer les textes créés par les élèves afin de donner un modèle oral. Il ne s'agit pas de le faire pour tous, mais certains élèves plus faibles bénéficieront de cette aide. 
*Pour des élèves qui maîtrisent mieux l'oral, le professeur rectifiera quelques erreurs. Par ailleurs, les élèves peuvent aussi être autonomes en allant sur oddcast pour taper un mot, ou une expression qui pose problème.
>Premiers essais pour se filmer avec les smartphones, afin que les élèves maîtrisent les difficultés techniques (ils pourront tester l'envoi au professeur par mail, ou bien wifi, bluetooth, etc. de chez eux), mais aussi pratiques (ne pas mettre les doigts devant l'objectif, bien cadrer, savoir qui va tenir le smartphone, etc.)
-3) Tournage des clips: les élèves sont en totale autonomie. Le professeur peut filmer les élèves non équipés, ou bien plus faibles, leur apportant ainsi son aide. J'ai fait cette séance dehors (quand il a fait beau), et sous le préau (quand il pleuvait). C'est préférable: le cadre est plus beau. Il y a le recul pour filmer. Le son est meilleur. 

Analyse


J'ai été vraiment étonnée de voir à quel point les élèves ont joué le jeu:
-Beaucoup des plus faibles se sont vraiment entraînés en écoutant les enregistrements sur leurs téléphones (inutile d'avoir un téléphone très sophistiqué: les appareils à 20 euros ont déjà des fonctions enregistreurs).
-Ils ont été complètement autonomes lors du tournage. Et ils étaient vraiment impliqués.
-Ils ont pris confiance en eux.

De mon côté, j'ai pensé à l'utilisation des smartphones car je travaille dans 2 établissements: l'un possède des tablettes, l'autre non. Il est dommage de ne pas se servir des téléphones de nos élèves qui ont la plupart des fonctions suivantes: enregistreur, caméra, appareil photo, etc. 

Dans un des établissements, j'ai demandé aux élèves de faire des clips pour vanter notre pays, ainsi que la Bretagne et leur village, dans le cadre d'un échange eTwinning.

Pièges à éviter


Les pièges habituels du travail de groupe: veiller à ce que tout le monde fasse son travail, et contribue à la production finale.
Pour le côté technique: beaucoup de vidéos filmées et qui sont sur le côté! Il suffit d'aller sur online convert: il offre la possibilité de convertir tout (.mp4, .gp, .mov...) et de plus on peut faire pivoter l'image pour la remettre dans le bon sens si on veut la partager, afin de mettre en valeur le travail des élèves. C'est fait en quelques secondes.
Ensuite pour le partage: mettre les vidéos sur viméo, et intégrer sur votre blog, ou bien sur moodle.
Attention bien entendu également à respecter le droit à l'image (faire signer une autorisation éventuellement, si vous avez envie de mettre ce travail sur le site du collège par exemple)

No comments:

Post a Comment