Présentation blog

Mon petit coin pour ranger mes idées de séquences, mes cours, mes fiches de travail, mes sites préférés, des lectures intéressantes liées à l'enseignement de l'anglais ou la pédagogie en général...Mais aussi des articles sur des outils TIC que j'aime et que je trouve utiles, ainsi que des présentations que j'utilise en formation TIC ou eTwinning.
Et ci-dessous mon pearltree pour la veille numérique sur tous ces sujets et même plus...

Tuesday, 14 March 2017

J'expérimente la classe accompagnée: comment je me suis lancée

Nous avons maintenant tous entendu parler de la classe inversée, mais la classe accompagnée, vous connaissez?

Comment j'en suis arrivée à expérimenter la classe accompagnée.


Si la classe inversée ça ne vous parle pas...je vous conseille de guetter le prochain Mooc de Canopé sur la plateforme FUN "La classe inversée à l'heure du numérique", qui est vraiment très instructif. En attendant la prochaine session, vous pouvez aussi jeter un oeil du côté du site !Inversons la classe! qui fourmille de pistes de réflexion, de témoignages, de ressources...

J'ai suivi la première saison du Mooc de Canopé en 2015, afin de découvrir ce qu'était la classe inversée. Tout d'abord, je me suis aperçue que sans le savoir, comme beaucoup de professeurs je pense, j'avais des pratiques qui se rapprochaient de cette pédagogie, qui n'est donc pas nouvelle, ni révolutionnaire, ni un bienfait universel, mais une autre piste de réflexion, une approche différente, qui peut à un moment donné être une bonne réponse à une situation pédagogique.


Par exemple en langue nous nous servons depuis un certain temps maintenant de la baladodiffusion, et il m'arrivait bien entendu fréquemment de donner aux élèves une écoute à faire en dehors du temps de classe, afin de la faire dans les meilleures conditions possibles (calme, gestion individuelle de l'écoute, etc.). J'avais aussi un blog, sur lequel je m'étais des ressources à disposition des élèves, afin qu'ils en prennent connaissance chez eux, pour s'en resservir ensemble en classe.

Par la suite, j'ai eu la chance de rencontrer Alan Coughlin lors de formations. Il a développé une nouvelle approche qu'il nomme "La classe accompagnée". 
Vous pouvez prendre directement connaissance de ce qu'est la classe accompagnée sur son site: Let Learn. Vous trouverez cette vidéo qui montre concrètement le principe de classe accompagnée, et enfin la vidéo du TEDx dans lequel Alan expose ses idées. Je m'en voudrais de transformer ou déformer ses paroles et je vous conseille donc d'aller directement à la source pour vous enrichir et ouvrir de nouvelles perspectives.

Depuis le mois d'octobre 2016, date à laquelle j'ai appris que j'allais avoir finalement un remplacement à l'année, donc fixe, j'ai décidé de me lancer et d'expérimenter. J'ai la chance de plus d'avoir une salle qui n'est qu'à moi, et le collège possède deux valises d'Ipad équipées en wifi. Bref, tous les éléments matériels étaient réunis pour se lancer! L'envie, elle, était déjà là, car force était de constater que l'enseignement plus "classique" que je menais depuis longtemps ne convenait pas aux besoins des élèves, et ne me satisfaisait pas.
J'ai donc été sur le site LetLearn dans la partie "La méthode en pratique", j'ai observé les séquences proposées, et je m'en suis inspirée pour créer les miennes en 4ème et en 3ème.

Mes outils du quotidien!


Laissez-moi d'abord présenter simplement ma façon habituelle de fonctionner (qui évolue en permanence, bien sûr, pour s'adapter aux élèves.)


Les élèves du collège dans lequel je suis cette année, mais c'était aussi le cas dans bien des établissements précédents, ne sont pas, et loin s'en faut, les "natural-born geeks" qu'on nous vend dans les médias et un peu partout. Certes, ils ont des smartphones, des ordinateurs, des tablettes...et ils savent envoyer des SMS, utiliser snapchat et autres réseaux sociaux, ou jouer à Candy Crush.


Mais la plupart ne savent absolument pas travailler avec le numérique, et c'est donc à nous de le leur apprendre. Il faut aussi leur apprendre à gérer leur possible addiction, c'est à dire qu'ils parviennent à aller sur un outil numérique pour travailler et c'est tout! C'est d'ailleurs tout aussi vrai pour les adultes. Travailler avec le numérique, en fait, demande les mêmes compétences que travailler de façon plus traditionnelle. Il faut apprendre à s'organiser, gérer son temps, gérer et organiser le travail de groupe, faire des recherches, traiter des données, etc. Rien de révolutionnaire en somme. Mais pas si facile, si on n'est pas autonome...et l'apprentissage de l'autonomie, c'est un peu le point central de la classe accompagnée!

Tout ceci pour dire que j'ai choisi de limiter depuis longtemps les "lieux" où je vais mettre les ressources à disposition des élèves. Je suis une fervente adepte de google drive car c'est gratuit (oui, je sais, c'est donc moi le produit!) et facile à utiliser et à partager. Le moindre changement que je fais, en classe, ou après la classe, est enregistré automatiquement.
Donc, je crée pour chaque classe un "online notebook" dont je partage le lien  sur pronote. Tout simplement, chaque jour je mets le lien dans les cours, et lorsque je donne un travail à faire à la maison, je le coche également.
Je m'évite ainsi la corvée redondante de la tenue du cahier de texte, car en fait je tiens mon journal de bord sur ce cahier en ligne, il n'y a qu'à aller sur ce lien.
Par ailleurs, en classe, les élèves accèdent au cahier en ligne par QRcode, tout simplement (sur les ipads, nous avons Inigma qui permet de lire les QRcodes). Au début de l'année j'utilisais les petits liens "goo.gl", mais forcément, c'était plus galère! Grâce aux codes, j'évite également de devoir repasser par l'ENT pour accéder à pronote, ce que nous faisions au début (et on sait tous que les élèves oublient régulièrement leurs codes d'accès, sans compter que ces ENT peuvent être un peu long à réagir...)

Mon cahier en ligne: qu'est-ce que j'y trouve?===> Exemple!

Sur ce cahier, en bas de page, je retrouve le lien classcraft, vers les points que j'appelle aussi Living and Learning Together. Il y a des points de groupe, mais aussi individuels.
Juste à côté, il y a le lien "ressources", où je mets le dossier correspondant au niveau de l'élève, et où il trouvera au fur et à mesure les dossiers des cours avec toutes les ressources, comme son nom l'indique.
Je mets toujours également un lien raccourci avec goo.gl, au cas où par exemple un nouvel élève n'a pas encore de code sur l'ENT, ou bien en début d'année pour la même raison.

De manière plus générale, je mets une photo d'accueil que je change à chaque rentrée de vacances, et qui a un thème de "saison" (Père noël et neige jusqu'en décembre, lapin et oeufs de Pâques jusqu'en avril, etc.)
Ensuite il y a le lien vers les archives: à chaque vacances je fais un copier-coller des jours passés de ce journal de bord, que je mets sur un autre google doc. Il s'agit simplement d'alléger le cahier en ligne, pour qu'il s'ouvre toujours assez rapidement, et pour que les élèves ne se retrouvent pas à descendre à la page 90 pour trouver le cours du jour!

Ensuite, il y a toujours la date. Sous la date, les devoirs ou tests prévus (toujours avec les liens bien sûr). Je mets aussi là parfois des mémos, pour me rappeler des choses à faire, ou des demandes d'élèves à ne pas oublier, etc.

Puis le tableau du travail en cours, où je mets les worksheets, et aussi les corrections. Le contrat avec les élèves étant qu'ils doivent toujours réaliser le travail avant de regarder les corrections. Je dois donc toujours pouvoir voir dans leur cahier la trace de leur travail, ou de leur(s) tentative(s). Je leur ai expliqué qu'ils travaillent pour eux, pour apprendre, et que je ne pourrais de toute façon pas toujours tout contrôlé, et que je leur fais donc confiance pour comprendre, petit à petit, que leurs efforts pour réaliser les activités leur permet d'apprendre. S'ils ne jouent pas le jeu, au final ils ne nuisent qu'à leur propre apprentissage. J'essaie de leur faire comprendre leur responsabilité dans leurs études, qui pour moi va de paire avec l'acquisition de l'autonomie.
Il y a ensuite le lien vers le travail à suivre, pour les "fast finishers", les élèves plus rapides qui ne vont donc pas rester les bras ballants en s'ennuyant. En classe accompagnée, le rythme de chacun est respecté. On travaille beaucoup de façon coopérative, mais au final, l'individu dans sa spécificité est beaucoup plus respecté.
Enfin ils trouvent la "progress bar" qui est en fait un "google form", et c'est ma version numérique de la fiche "class expertise d'Alan Coughlin. J'ai toujours des problèmes à gérer le papier...J'oublie les feuilles, ou je n'arrive pas à relire...Et cette année les élèves étaient comme moi, on ne s'en souvenait jamais!

Là au moins, je peux regarder rapidement les réponses, je reporte l'avancée sur classcraft, ainsi tout le monde peut voir où en sont les camarades, et chercher de l'aide si besoin. Les élèves ne vont noter les activités réalisées qu'une fois qu'ils ont bien essayé ou réussi, et qu'ils ont été confrontés à un feedback: par moi, par un élève dont la correction a été validée, ou par la correction écrite disponible en ligne.

Vient alors le tableau vert de ressources utiles, avec les liens vers word reference et linguee, des sites de text-to-speech. Il peut évoluer suivant les besoins des classes.

J'ai aussi parfois des tableaux pour les projets Etwinning ou pour d'autres projets menés avec certains élèves.

Voilà donc ma base de travail! Pour la partie expérimentation classe accompagnée, cette mise à disponibilité des ressources pour les élèves me semble cruciale.

J'expérimente: 

en mode 

3 pas en avant, 4 pas en arrière!


En version 1 de mon expérimentation, j'ai travaillé à partir de la séquence "Breaking Free"proposée par Piece of Cake 3ème du Livre Scolaire. Je n'ai rien inventé, j'ai trouvé sur leur site le PDF du manuel, du workbook, du livre prof, ainsi que les fichiers sons. Cette séquence se trouve dans l'ancien manuel Piece of Cake, car je vous rappelle que la nouvelle version revue selon les nouveaux programmes va paraître en Avril!!!! A ne pas manquer, bien entendu.



J'ai simplement adapté cette séquence sur le thème du "Civil Rights movement" à ma sauce personnelle (lien ici), en rajoutant des exercices learning apps par exemple, ou des padlets pour un travail collaboratif, etc. J'ai donné le fameux plan de cours et là j'ai dit aux élèves qu'ils pouvaient aborder le chapitre dans l'ordre qu'ils voulaient, faire les activités au moment qui leur semblerait opportun...bref, je les ai laissé bien libres, en ayant la tâche finale en tête bien entendu. Alors en fait, je me suis rendue compte que là, c'était trop vague et trop libre!!!!! Trop de liberté, et c'est la panique. Toujours mon côté enthousiaste et complètement irréaliste parfois!


J'ai donc rapidement adapté, et j'ai redécoupé en morceaux ma séquence. Elle était de toute façon bien trop longue et exigeante pour mes élèves...Bref, j'ai bien essuyé les plâtres...Pour certains, bien évidemment, ça a très bien marché. En effet, les élèves rapides qui d'habitude s'ennuient y trouvent très vite leur compte. Ils trouvent en plus assez valorisant de pouvoir ensuite aider leurs camarades, ou bien de faire des tâches différentes et plus compliquées.

Alors quelques écueils pour ma version 1 (il y en a eu beaucoup plus, avec phases d'euphorie suivies de phases de découragement intense...):
-Trop long!!! Il faut que je redécoupe en plus petites parties à l'intérieur desquelles les élèves seront autonomes, mais pas les laisser seuls devant un choix si vaste. Sinon il se passe ça dans leurs cerveaux:



-Gestion du temps: je ne leur ai pas assez fixé de limite de temps, du coup ça a bien traaaaaaaaaîné en longueur!  Il faut qu'il personnalise leur temps d'apprentissage, mais il est quand même important de fixer une certaine limite...Pour la version 2, je fixe un nombre de cours, et je fais un socle d'activités obligatoires que tout le monde doit faire dans le temps imparti. Et puis j'ai rajouté des activités "fast finishers" ou "high level", qui ne seront faites que par certains.

Voici mon cours version 2 "O brand New World", cette fois imaginé par moi, avec toutes les faiblesses que cela comporte, bien entendu :) Je voulais partir sur une scénarisation, avec une séquence qui puisse laisser plus de place à l'imaginaire et avec des thèmes plus variés. J'aimerais que les élèves proposent eux-mêmes un projet final. En gros, le scénario: la terre a connu un cataclysme. Des siècles ou millénaires ont passé, et on peut enfin retourner vivre sur ce qui est habitable. Les élèves sont donc les nouveaux colons de Brittany Island. A partir de ça, nous allons pouvoir voir le thème de l'environnement, les utopies et dystopies, et ensuite rêver notre propre utopie. Je vient juste de commencer, je suis donc dans l'euphorique illusion que tout va marcher comme sur des roulettes.



Je ne nomme plus les parties 1, 2 ou 3, mais j'ai donné des noms de couleurs aux parties. Cela correspond aux couleurs des chemises où les fiches sont placées en classe. Du coup, on pourrait très bien imaginer faire les différentes parties dans n'importe quel ordre.
Autre nouveauté: j'ai décidé de limiter la photocopie, donc j'ai un jeu de 30 fiches en classe, et qui reste en classe. Les élèves ont accès aux ressources en version numérique chez eux. En cas de problème informatique ponctuel, je peux leur prêter une fiche cependant. C'est ce que j'ai fait pour les corrections, pour une élève qui a eu un arrêt d'internet suite à la tempête.

A suivre...


Je reviendrai sur la classe accompagnée, car là ce post sert simplement à dégrossir le sujet, et à mettre de l'ordre dans mes idées afin d'accompagner mon expérimentation. Je n'ai pas parlé du tout du rapport aux élèves en classe, de notre façon de fonctionner ensemble, etc. Je suis restée sur une partie plus technique et pratique. J'ajoute que bien je me serve énormément du numérique, tout ceci peut également se mettre en place sans le numérique, avec des manuels, des workbooks, des photocopies, des dictionnaires, etc.

Mais cet article étant déjà bien long, je vais m'en tenir là. J'expliquerai le reste très bientôt, et notamment pourquoi la classe accompagnée c'est vraiment bien à vivre en classe pour le prof et les élèves, et pourquoi on ne peut pas revenir en arrière en suite.




No comments:

Post a Comment